businesscommuniquépressestory

Qui est Kamel Boulhadid, multi-franchisé et fondateur à succès du Groupe BK ?

Kamel-Boulhadid, propriétaire du Groupe BK_dans une franchise Domino's Pizza

Depuis plusieurs années le nom de Kamel Boulhadid, fondateur du Groupe BK, est synonyme de succès story à la française. Son parcours hors norme lui a permis d’être à la tête d’un empire regroupant plus d’une soixantaine d’établissements franchisés tels que : Domino’s Pizza, Resto Sushi’s, Starbucks, Paul, O’Tacos, Hippopotamus et Au Bureau.  

Du garage à l'empire, itinéraire d'un général de la franchise

Kamel Boulhadid est né à la Z.U.P de Mulhouse. Sa rigueur et sa détermination, Kamel Boulhadid dit l’avoir cultivé dans les rangs du 8e régiment parachutiste d’infanterie de marine. « A l’armée, on nous a appris à franchir les obstacles, à croire en soi » explique-t-il. 

En septembre 1990, bien avant de mettre en ordre de bataille ses plus de 60 commerces, l’entrepreneur mulhousien tout juste sorti de l’armée découvre le potentiel de la restauration rapide et de la livraison de pizza. « J’ai constaté que les gens prenaient à emporter » explique Kamel Boulhadid. Le Mulhousien décide de louer deux garages qu’il réhabilite en pizzerias. 

En 1992, Kamel rencontre durant un voyage aux États-Unis les fondateurs de la franchise Domino’s Pizza. C’est ainsi qu’en 1994, l’ancien officier ouvre le premier Domino’s de France à Hésingue.

En 2001, l’entrepreneur fonde à Illzach le Groupe BK (pour Boulhadid Kamel), une holding qui multiplie depuis une vingtaine d’années les rachats ou créations de commerces franchisés dans la région du Grand Est. 

La suite est une succession d’acquisitions d’enseignes prestigieuses : Domino’s Pizza, Resto Sushi’s, Starbucks,
Paul, O’Tacos, Hippopotamus et Au Bureau.

Plus de 60 établissements franchisés

Le Groupe BK crée en 2010 sa propre marque de restaurant de cuisine japonaise nommée Resto Sushi’s. « J’avais envie de créer une marque avec des produits frais, un service de qualité et une image fun ». Kamel Boulhadid ouvre son premier restaurant japonais à Mulhouse en proposant notamment ses plats en livraison. 

En 2012, il ouvre le deuxième Resto Sushi’s à Strasbourg, puis quatre autres en Alsace. Les 6 restaurants Resto Sushi’s confectionnent chaque années trois millions de sushis, makis et autres spécialités japonaises.

En 2016, le Groupe BK ouvre ses premiers Starbucks, Kamel Boulhadid enchaîne les ouvertures dans le Grand Est avec aujourd’hui : 4 salons nancéens, 4 à Strasbourg, 1 à Colmar et 1 à Mulhouse.

La holding Mulhousienne a ouvert plus de 60 Domino’s Pizza en France, dont la dernière ouverture a eu lieu à Morschwiller-le-Bas. Le réseau d’enseignes s’étend de Chambéry à Thionville, en passant par Dijon, l’Alsace et la Lorraine. Le Groupe BK représente à lui seul 10% des franchises Domino’s Pizza du pays. 

Malgré son projet de reprise d’établissements Wilson avorté en 2018, Kamel persévère dans sa volonté d’intégrer la boulangerie dans sa holding. En juillet 2019, sois tout juste un an plus tard l’entrepreneur rachète les 6 boulangeries Paul du Haut-Rhin.

Le Groupe BK compte également dans son portefeuille un O’Tacos, un restaurant Hippopotamus, 2 pub brasseries Au Bureau et une troisième qui ouvrira ses portes d’ici quelques jours.

Le Groupe BK passe à la livraison en scooter électrique

Kamel Boulhadid est aux avant-postes du changement de comportement des consommateurs, de plus en plus attachés à la protection de l’environnement. En février 2020, le Groupe BK décide donc de s’adapter aux évolutions sociétales et réglementaires imposant des livraisons sans émissions de carbones.

La holding mulhousienne choisit les scooters électriques pour la livraison RedE afin d’équiper ses restaurants Domino’s Pizza situés à Essey-lès-Nancy, Nancy et Strasbourg. 

RedE et le Groupe BK ont travaillé étroitement sur cet accord qui doit booster le secteur de la livraison à domicile à Nancy et Strasbourg. En effet depuis quelques années dans ces deux villes, plusieurs pizzerias concurrentes ont fermés leurs portes.

« Ce contrat avec le Groupe BK traduit à la fois notre attachement à la région d’origine des scooters RedE et notre stratégie de développement tournée vers les grandes franchises. Cet accord donne un nouveau souffle à la livraison de pizzas dans la région et sauvera certainement plus d’une soirée Ligue des Champions ! » affirme Valentin Dillenschneider, co-fondateur de RedE.


Communiqué de presse

Sources : CCI Alsace, Rue89 StrasbourgGroupe BK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =