Uncategorized

La congestion urbaine ? RedE, la solution écologique et efficace

La congestion urbaine est une problématique connue depuis de nombreuses années. Les grandes métropoles, aujourd’hui synonymes d’embouteillages et de trafics compliqués sont en constante recherche de solution pour limiter la congestion des voies de circulation de leurs centres villes. Entre infrastructures coûteuses, normes écologiques et mobilité connectée, quels sont les enjeux de la congestion en milieu urbain ? RedE peut-il représenter l’alternative écologique et moderne de la conduite en centre-ville ?

Tout d’abord, la congestion urbaine qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qu’elle représente ?

La congestion urbaine désigne le phénomène d’accumulation des véhicules en circulation dans les grandes villes. En un mot : les embouteillages ! Véritable fléau du XXIème siècle, celle-ci n’a fait qu’augmenter avec la restriction de circulation en centre-ville, la multiplication des pistes cyclables et l’essor de la livraison du dernier kilomètre. Bien que les nouvelles politiques de restriction de circulation établies par les collectivités ont pour objectif de lutter contre la congestion urbaine, le phénomène ne fait que s’amplifier et les embouteillages représentent aujourd’hui un coût considérable non seulement pour les conducteurs, mais aussi pour les entreprises. Pour vous donner une idée du coût estimé, faites le test ! Le site Planetoscope propose de mesurer le coût que les embouteillages représentent en France ! Pas compliqué d’imaginer les économies réalisées si le problème de la congestion urbaine était résolu !

RedE, une solution écologique, efficace et rentable !

Le scooter électrique RedE, représente non seulement une alternative écologique, mais également une solution rentable et efficace face à ce fléau. En effet, grâce à son TopCase disponible en plusieurs dimensions, le scooter RedE permet d’effectuer de nombreuses livraisons d’un volume important et ainsi d’éviter l’accumulation des véhicules de livraison en circulation. De plus, celui-ci étant 100% électrique, il permet à la fois de diminuer les émissions de CO² considérables que provoquent les embouteillages, mais également de réaliser des économies de carburant. Enfin, les scooters électriques, et notamment le RedE, sont autorisés par certaines collectivités à rouler sur les zones à circulation réduite car ils ne représentent ni une pollution sonore, ni une pollution atmosphérique. Ils représentent donc la solution optimale face aux nouveaux enjeux de la mobilité urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *